Sémiotique

Grâce à la nouvelle option d’affichage, la grammaire est réorganisée de manière fonctionnelle en ses quatre relations les plus importantes : 1) Détermination, 2) expansion ou réduction, 3) transformation et 4) coordination, qui seront présentées dans les chapitres suivants.

Cette nouvelle division rend non seulement les processus grammaticaux plus transparents, car elle ne décrit plus des phénomènes indépendants d’une seule langue, mais des modèles fonctionnels à caractère universel, et réinterprète également des idées communes mais largement dépassées de notre grammaire et les transpose dans le XXIesiècle.

Les éléments individuels sont soumis à des relations sémiotiques qui peuvent être classées en quatre groupes. Il s’agit a) de la détermination dans laquelle les catégories individuelles sont définies ou redéfinies plus précisément, b) de l’expansion ou de la réduction, c’est-à-dire quels groupes de catégories apparaissent ou disparaissent, c) de la transformation, qui peut encore être subdivisée en changements conceptuels et situationnels, et enfin d) de la coordination, qui relie les constellations individuelles les unes aux autres :